LA GUEPE ET LE MELON – FABLE D'ETE

Publié le 12 Septembre 2015

En évidence dans son assiette
une tranche de melon mise en appât
hypocritement attendait un insecte.

Pour la guêpe qui passait par là
ce fut prétexte à un festin immédiat.
L'hyménoptère par le doux nectar enivré
de son nid ramena une troupe d'amies aillées.
Petit bout par petit bout le melon fut avalé
en milieu de journée il n'en resta que moitié.
Ces consciencieuses ouvrières dévoreuses
de notre déjeuner n'étaient plus fâcheuses.
Savourer en paix nos dominicales agapes
valaient bien cette tranche de melon attrape.
Et si comme moi vous n'aimez pas le melon
de cette suave odeur n'en ferez pas punition.

En fin de journée du melon n'en restait pas tant
L'illustre La Fontaine le disait en sage :
« Patience et longueur de temps,
font plus que force et que rage ! «
Mais trop de gourmandise à leur santé nuit
des voraces noyées l'ont payé de leur vie.

Moralité
Pour dîner à l'abri des piquantes harceleuses
rien ne vaut une tranche de melon juteuse,
le sacrifice fera vos soirées bienheureuses.

LA GUEPE ET LE MELON – FABLE D'ETELA GUEPE ET LE MELON – FABLE D'ETELA GUEPE ET LE MELON – FABLE D'ETE
LA GUEPE ET LE MELON – FABLE D'ETE

Rédigé par Gerard Welker

Publié dans #couleurs & nature

Repost 0
Commenter cet article