DUFFY L'ENCHANTEUR.

Publié le 9 Avril 2015

« Mes yeux sont faits pour effacer ce qui est laid »

Le Musée d'Art Moderne de Troyes, après les créations textiles de Matisse et Chagall, vient cette fois-ci nous présenter Raoul Duffy. Si les 2 précédents nous ont surtout fait découvrir leurs travaux textiles sous forme de tapisseries, avec Duffy c'est autre chose.
Nous pénétrons véritablement dans l'univers du textile imprimé à la suite de ce grand artiste.
Et quel artiste !
Raoul Duffy artiste éclectique, touche-à-tout de génie, peintre, graveur, illustrateur, céramiste, créateur de tissus, dont près de 200 œuvres sont présentées ici pour en apprécier la pertinence.
La « Fée Électricité » longue fresque destinée au Palais de Chaillot, dont il nous est donné de voir la reproduction en lithographie de 10 mètres, que possède le MAM, est un vibrant hommage de l'artiste à tous les scientifiques.
Avec les gravures du « Bestiaire « d’Apollinaire, Duffy nous emmène découvrir une autre facette de son savoir-faire de graveur, avec des noirs et blancs étonnamments modernes.
Mais ce sont ses nombreuses aquarelles, ses recherches, ses esquisses et ses motifs de dessins pour le textile qui m'ont le plus enchanté.
Duffy avec ces œuvres là m'a replongé avec délice dans mes souvenirs de jeunesse.
Au tout début de mon parcours professionnel,en tant que dessinateur textile j'avais intégré une société de gravure de cylindres pour l'industrie textile à Mulhouse.
A l'époque, Keller-Dorian/Texunion portait haut les valeurs de l'impression textile avec d'autres grands noms du fil et du tissus. Avec le déclin du textile, je me suis réorienté vers une autre facette graphique, et j'ai pris la route de la publicité.
En point d'orgue et pour conclure la visite que dire de ma satisfaction en trouvant in-situ, des robes façonnées dans ce tissu qui auparavant n'était qu'une esquisse sur papier parmi d'autres.
Durant toute cette visite j'ai fais mienne votre citation, et j'ai moi aussi effacé de mes yeux ce qui est laid, avec vous Raoul Duffy, c'était facile !
Subjugué, j'ai fais plusieurs fois le tour des salles, m’arrêtant chaque fois sur un détail oublié.
Tellement subjugué, que je crois être obligé de retourner au Musée pour revoir encore une fois vos œuvres MONSIEUR Duffy.


Tissus et créations de Raoul Duffy
Musée d'Art Moderne, Troyes
jusqu'au 8 juin
2015

clic sur l'image pour agrandir

DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.
DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.DUFFY L'ENCHANTEUR.

Rédigé par Gerard Welker

Publié dans #actualité & évènements

Repost 0
Commenter cet article