Les ateliers autour du livre.

Publié le 3 Janvier 2015

« Toutes les fleurs de l'avenir sont dans les semences d'aujourd'hui » proverbe chinois

Initiation des enfants à la calligraphie latine
Les ateliers autour du livre.
Centre pour l'UNESCO « Loui
s François » de Troyes


L'idée d'organiser des ateliers éducatifs consacrées au livre est née en 2006 pour permettre aux enfants d'appréhender cet objet si familier et pourtant si particulier.
Ces ateliers « autour du livre » ont pour projet de donner aux enfants la possibilité de faire connaissance avec le livre en tant qu'objet culturel, de les sensibiliser à ce patrimoine, à cette mémoire, leur donner envie d'entrer dans les mots, dans l'histoire racontée et donc de devenir lecteur-acteur.
« C'est là, à portée de main, ça ne tombe jamais en panne, ça tient au creux de la paume, c'est un miroir, une machine à remonter le temps, une porte ouverte sur l'âme, c'est un livre. » Agnès Desarthe (Où je suis quand je lis)

« Autour du livre », quelle aventure ! Quand on sait regarder le dessus du dedans, on n'est jamais sens dessus-dessous. Trois ateliers fonctionnent sur ce thème : la calligraphie, le pliage et la reliure.
La calligraphie occidentale ou latine est l'atelier que j'anime depuis le début de cette aventure. (Calligraphie; du Grec « kallos » : bien, beau et « graphein » : écrire).
La calligraphie est la rencontre de l'Art et de l'Écriture, et devient par conséquent l'Art de l'Écriture.

Nous commençons par une introduction sur l'historique de l'écriture, et nous créons des mises en scènes théâtralisées (le roi, le messager, le vassal). Le roi envoie le messager demander au vassal de payer ses impôts en retard. Généralement, quand le roi a fini de parler, le messager a oublié la moitié du discours et va rapporter un message déformé, loin de l'original.
Ainsi, les enfants comprennent vite l’importance de l’écriture, et alors on y va : nous abordons l'étude de la fondationale , une des écritures la plus abordable pour les enfants.
Tremper son calame dans le brou de noix en guise d'encre, tracer des lignes verticales, horizontales, longues, courtes, droites ou courbes, faire ses « gammes » n'est pas aussi facile qu'il y paraît de prime abord. Il faudra surtout apprendre à retenir son impétuosité naturelle pour s'installer dans le calme et l'application nécessaires à l'exécution d'un beau tracé. Beaucoup y arrivent très vite, d'autres devront y consacrer plus de temps et de patience. La calligraphie est presque l'éloge de la lenteur et de la concentration, on n'y gagne rien à se presser.
Et quand on arrive à faire «i, il, l, lui », cela pour la première fois, on est très content.
Dans les sessions longues nous prenons le temps de nous prendre pour des scribes antiques en traçant nos premiers signes dans l'argile à la manière cunéïforme des Sumériens. Calligraphier c'est aussi faire un voyage dans le temps aux confins des origines de l'écriture. Quelques ludiques récréations et jeux avec des instruments hors normes : spatules, raclettes, bois de cagette, etc, permettront de mieux intégrer les règles du ductus. Nous n'oublions pas le thème de l'année, et tout en nous concentrant sur l'étude de la calligraphie, nous essayons de coller à la thématique exigée par le concours d'art plastique du Centre.

Au mois de Mai nos travaux seront exposés à l'Espace Argence à Troyes dans le cadre de Graines d'Artistes du Monde Entier, l'exposition du concours international d'art plastique organisé chaque année par le Centre pour l'UNESCO.
En fin de programme nous intégrerons le graphisme en essayant de jouer avec les lettres pour créer un monogramme personnel, Là aussi il faut quelques efforts pour réaliser une « œuvre » esthétique et originale qui correspond à la personnalité de chaque enfant.
Le but de tout cet apprentissage est de permettre aux enfants de mieux comprendre l'écriture, d'où elle vient, de s'exprimer avec les lettres et de susciter des désirs pour le beau lettrage.

Souvent les professeurs font le constat au quotidien d'une meilleure tenue des cahiers, même de brouillon, à l'issue de la session. C'est en tout cas cette alchimie d'humanité pour la lettre, le papier et le livre qui nous anime dans nos ateliers « autour du livre » que nous essayons de communiquer et transmettre à nos jeunes artistes. Quand quelques uns viennent et reviennent demander conseils et encouragements, je sais que l'atelier a atteint son but : donner envie d'avoir envie.
C'est d'autant plus encourageant quand on sait qu'a partir de la rentrée 2015 l'apprentissage de l'écriture cursive ne sera plus obligatoire dans 45 états des Etats-Unis. La Finlande est le premier pays Européen à suivre le modèle américain.
Voir : http://www.influencia.net/fr/actualites/in,pas-manquer,numerique-tuer,4834.html


calame : tube de roseau ou bambou taillé en forme de plume
fondationale : la Caroline de Johnston un type de caractère de la calligraphie latine
ductus : manière de tracer une lettre trait après trait
monogramme : façon d'écrire ses initiales d'une manière esthétique
cunéïforme : de cunéï , coin, clou

Les enseignants (CM1/CM2) intéressés par l’activité”autour du livre” et particulièrement par la calligraphie,s’informerons au Centre pour l’UNESCO de Troyes, auprès deFrédérique Thiery, coordinatrice des activitésau 03 25 76 11 11 ou par mail : centre.unesco.troyes@free.fr

 Les ateliers autour du livre. Les ateliers autour du livre.
 Les ateliers autour du livre. Les ateliers autour du livre.
 Les ateliers autour du livre. Les ateliers autour du livre.

Rédigé par Gerard Welker

Publié dans #savoir-faire & partage

Repost 0
Commenter cet article