La calligraphie à Troyes

Publié le 16 Janvier 2015

Il y a quelques années déjà que j'ai intégré l'association PARAGRAPH.
Depuis ma retraite j'attendais l'opportunité d'aller plus loin et de poursuivre l'exploration de la belle écriture. La calligraphie je l'avais pratiquée comme monsieur Jourdain la prose ; sans le savoir.
Sans ordinateur à l'époque (je vous parle des années 65 à 90) nous nous amusions avec les lettres que nous dessinions et disposions selon les critères des canons typographique.
Pour créer les logos d'entreprises, les couvertures des catalogues et autres affiches, les graphistes avaient de sérieuses notions de typographie, de composition et de mise en page.
C'est donc avec avidité que je me suis laissé embarquer sur le chemin qui conduit au ductus.
Avant d'immigrer à Ste Savine à la rentrée 2014, nous officions dans un premier temps à la Maison du Patrimoine de St Julien les Villas, ensuite dans l'atelier de notre coach.
Ma mémoire gestuelle a facilité les choses, alors que l'application stricte de la méthodologie
calligraphique me semblait plutôt rébarbative au début.
Mais Delphine Léger, notre professeure, a l'art et la manière pour permettre à tous de la suivre dans les arcanes de l'écriture. Après chaque session d'apprentissage-acquisition d'un caractère, elle nous encourage à réaliser un travail original basé sur la lettre apprise. Cette mise en œuvre doit nous permettre d'appréhender son ductus d'une manière plus ludique dans une mise en page personnelle.
Chaque année l'association présente au public Troyen et Aubois les travaux de ses élèves.

clic sur les photos pour agrandir

Sauf avis contraire, mes œuvres cherchent des yeux, des cœurs et des foyers d'adoption.

RDV dans la catégorie "disponibilités & vente"

La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes
La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes
La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes
La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes

Au printemps 2014 pour l'exposition annuelle, il nous a été demandé de travailler sur les Haïkus.
Ces poèmes japonais très particuliers seront ensuite proposés à l'association Ikebana où chaque adhérente fera le choix d'une œuvre pour laquelle elle réalisera une composition florale adéquate.
Nos deux associations se connaissent depuis longtemps, les artistes floraux de Ikebana nous
faisant l'honneur de leur originale décoration florale lors de nos précédentes expos de calligraphie. Cette année nous avons voulu aller plus loin en proposant une expo commune basée sur nos pratiques artistiques respectives.
C'est ainsi que les associations PARAGRAPH' et IKEBANA dans l'Aube se sont réunies pour l occasion et ont présenté en un seul lieu, le travail conjoint des scripteurs et des ikebanistes.
Chaque calligraphe a fait le choix d'un haïkus selon sa sensibilité poétique et l'a mis en forme à son goût graphique. Les artistes floraux ont choisit parmi les poèmes proposés et ont mis en œuvre une correspondance, une résonance, un dialogue avec l'esprit et les couleurs des poésies.
C'est ce dialogue des Haïkus calligraphiés avec les expressions florales de l'Ikebana qui a fait l'originalité de cette exposition qui aura été une première dans l'Aube.
FLEURS DE MOTS
a eu lieu du samedi 25 janvier au dimanche 2 février
au Centre Didier Bienaimé à la Chapelle St Luc
Des ateliers découverte des deux activités étaient organisés durant l'exposition

clic sur les photos pour agrandir

La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes
La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes
La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes

PARAGRAPH' crée en 1999 assure la promotion des formes artistiques de l'écriture, par la calligraphie et l'enluminure. Delphine Léger en est la dynamique animatrice-enseignante
Des cours répartis sur toute l'année ou pendant des stages ponctuels, font découvrir toute la richesse et l'expressivité de l'art scriptural.
Des animations particulières en milieux scolaires ou culturels ponctuent régulièrement l'année.
L'association est forte aujourd'hui de près de 80 disciples passionnés de l'art de l'écriture.

IKEBANA dans l'Aube est issue de l'école Sogetsu.
Elle a une pratique de près de 50 ans dont une trentaine sous la direction de Mme Dick.
Quelques élèves formées à l'enseignement, continuent à initier les nouveaux adeptes : adultes ou enfants, dans leurs ateliers de Ste Savine. Anne-Marie Febuay-Fouquet en est la présidente
L'association participe régulièrement aux événements locaux tels que : Journées du Patrimoine,
Inattendus de Ste Savine, fleurissement du Festival Art et Spiritualité.…

Haïkus : très courts poèmes japonnais, mais aussi européens qui répondent
à des règles particulières d'écriture codifiées. En général c'est un poème très bref
qui vise à décrire l’évanescence des choses ; il doit donner une notion de saison en 3 lignes.

Ikebana est un art floral japonnais dont l'origine remonte au 7 ème siècle.
Le principe de l'Ikebana est de représenter le ciel, l'homme et la terre
en fusion avec l'univers dans une composition florale très sobre.
L'art de l'Ikebana répond lui aussi à une codification très élaborée.

LA CALLIGRAPHIE TIBÉTAINE


Le populaire et le céleste.
Inspiré depuis toujours par les cultures orientales, asiatiques en particulier, je n’aie pas hésité à rejoindre les cours de calligraphie tibétaine dispensé par Pascal Martin à Pont Ste Marie.
Parcours atypique pour cet ingénieur chimiste de formation, qui un jour décide de prendre un congé sabbatique. Il part méditer, se rend en Inde, au Sikkim, à Kalimpong, à Darjeeling et à Katmandou ; là où les réfugiés tibétains passaient en Inde. Il change d'orientation philosophique pour donner du sens à sa vie, démissionne de son poste de cadre et se lance dans l'étude approfondie des pratiques du Bouddhisme. Il reçoit l'autorisation d'enseigner le yoga tibétain et parallèlement donne des cours de langues et de calligraphie tibétaine. Ces activités sont développées avec la même approche que le yoga qu'il enseigne : dans la détente et l'intériorité.
La calligraphie tibétaine serait presque le yoga de l'esprit et de la main. Les tracés sur la feuille blanche sont semblables à des postures et induisent une certaine forme de méditation.
Les samedis matins souvent nous projettent dans la zénitude de l'ailleurs.

« L'alphabet tibétain n'est pas qu'un outil pour transcrire la parole, il a été élaboré avec la culture Bön et l'introduction du Bouddhisme. L'écriture dépasse le profane, elle mêle l'épopée aux maximes, le populaire au céleste. Au delà du sens direct de l'écrit, la relativité des choses et le sens de la vie nourrissent le tracé du signe ». Jigmé Douche

www.ducorpsaucœur.com

Premiers pas dans un ductus très particulier ! Clic sur l'image pour agrandir

La calligraphie à TroyesLa calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes
La calligraphie à Troyes

L'HISTOIRE DE L'ECRITURE TIBETAINE.

Avant l'unification, au 7 eme siècle, de la langue tibétaine écrite, chaque province utilisait un dialecte oral, avec des fluctuations à l'écrit d'une région à l'autre. Pour comprendre ces variations il faut savoir que le Tibet de l'époque s'étendait de la Mongolie au nord de l'Inde, ce qui en faisait un pays grand comme l'Europe.
Aujourd'hui le Tibet ne représente plus que l'équivalent de cinq fois la France.
L'écriture tibétaine se fonde sur la transmission de deux civilisations religieuses.
La première, le Bön, religion originelle du Tibet et le bouddhisme qui a conquis tout le pays.
Avec la diffusion du bouddhisme l'écriture a pris des formes diverses et variées qui menaçaient l'unité de la langue. Vers 650 ap. JC, Songtsen Gampo, trente deuxième roi tibétain envoya des érudits à l'étranger en mission d'étude. Parmi eux Thonmi Sambotha qui à son retour d'Inde, a donné une forme pérenne à la langue écrite tibétaine, en ce sens c'est lui qui fut le précurseur de la calligraphie tibétaine actuelle.
Avec Pascal Martin nous découvrons la tradition et nous inspirons du tracé des caractères sous sa conduite éclairée. Les têtes, bras et autres jambes du ductus des caractères U-Chen, accompagnés d'embryons de grammaire nous permettent d’appréhender les quelques notions nécessaires à la pratique de cette calligraphie particulière.

Voyez ci-dessous l'alphabet tibétain U-Chen et ses 30 caractères.
Clic sur l'image pour agrandir

La calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes
La calligraphie à TroyesLa calligraphie à TroyesLa calligraphie à Troyes

Rédigé par Gerard Welker

Publié dans #encre & calligraphie

Repost 0
Commenter cet article